• Machines de polissage (finition par entraînement pour le traitement humide ou à sec) des implants et instruments médicaux

Polissage

Le polissage est un procédé délicat de traitement de lissage pour les matériaux les plus divers. L’effet lissant est atteint en règle générale en deux mécanismes.  D’une part, des pointes de rugosité de la structure de la surface plastique et partiellement plastique sont déformées et ainsi aplanies. D’autre part, une excavation très faible à faible de matériaux s’effectue selon le genre de polissage, ainsi qu’un remblayage d’empreintes. Avec cela, la surface obtenue est souvent brillante en raison de la platitude.

Polissage

Exemples d’application pour le polissage :

  • Augmentation de portée à la réduction de l´usure
  • Diminution du degré de rugosité (Ra 0, 01 ou bien Rz 0,1µm sont très souvent à atteindre d’emblée)
  • Diminution du coefficient de frottement
  • Diminution des faibles fuites de la surface étanche
  • Augmentation de la précision (par exemple en cas de réglage extrêmement précis)
  • Platitude absolue, surface sans égratignure (par exemple pour un implant du genou)
  • Augmentation de la vitesse de coupage maximale des outils de serrage par le polissage

Polissage humide qui valorisent les pièces  d’usinage techniques et optiques. Ici, la pièce d’usinage peut être ébavurée et polie dans un processus de travail. Ou bien des processus de polissage à sec pour le polissage très brillant pour du métal dur et de la céramique. Ici, le travail manuel avec de la pâte de diamant peut la plus part du temps être entièrement effectué par les machines (augmentation de la rentabilité).